RENCONTRES DE L’EDESTA 2022 – 2023
 
Les œuvres fantômes
 
Bien des œuvres fantômes façonnent notre mémoire et fécondent la création artistique dans tous les arts, qu’elles aient existé et aient été perdues – la musique grecque antique, les sculptures futuristes ..., Judith Schlanger, Présence des œuvres perdues, 2010 – , ou encore aient été projetées ou préfigurées sans être jamais réalisées – Le Monument à la IIIe Internationale de Tatline – ou soient restées des formes imaginaires, des créations de papier dans des textes ou des représentations multiples. Il s’agira, dans ce cycle de rencontres, de présenter quelques fragments de cet univers des œuvres, dénuées d’existence réelle mais qui hantent la mémoire et inspirent la création des artistes.
 
Calendrier :
 
1. 23 novembre, INHA, salle Vasari : Ada Ackermann, autour d’Eisenstein – modération Christa Blümlinger . 
 
2. 25 janvier, INHA, salle Vasari : Michel Gauthier et Saâdane Afif (vient de Berlin), autour de Fontaine de Duchamp – modération Jean-Philippe Antoine
 
3. 15 février, INHA, salle Vasari : Sandrine Dubouilh, Le théâtre total de Gropius – modération Flore Garcin-Marrou.
 
4. 20-24 février, date et lieu à préciser INHA, salle Vasari ou Paris 8 : Nicole Mitchell, modération Makis Solomos et Alexandre Pierrepont
 
5. 22 mars ou 19 avril, INHA, salle Vasari : Latifa Laâbissi ou Bintou Dembele (en cours) 
/ modération Isabelle Launay
 
(6. 10 mai, INHA, salle Vasari : date de report en cas d’empêchement)